Comment protéger mon chien ?

Il est recommandé de vermifuger un chiot dès 2 semaines, puis tous les 15 jours jusqu’à 2 semaines après le sevrage, puis tous les mois jusqu’à l’âge de 6 mois. A partir de 6 mois tous les 3 mois.

Comment protéger mon chat ?

Pour les chatons cela dépend du poids qu’il fait. En effet il faut qu’il ait atteint un poids de 500 grammes en général c’est une fois par mois après l’âge de 3 semaines et tous les 3 mois après l’âge de 6 mois.

Quel vermifuge pour mon compagnon ?

Cela dépend de son style de vie :

A-t-il des contacts avec ses congénères ou d’autres animaux ?
A-t-il accès à un jardin ?
Mange-t-il tout ce qu’il trouve en promenade ?
Est-il chasseur ?
Est-il entouré d’enfants ou de personnes fragiles ?
Voyage-t-il souvent ?
Mange-t-il de la viande crue ou des abats ?

En discutant avec votre vétérinaire, il pourra vous proposer  le protocole le plus adapté pour votre animal.

En général, on dit 2 fois/an.

Cela peut aller d’une fois par an à une fois par mois selon le mode de vie de votre animal.

Comprimés antiparasitaires

Il y a quelques années maintenant sont apparus sur le marché les comprimés antiparasitaires.

Il existe actuellement plusieurs sortes de comprimés pour chien et pour chat :

  • Des comprimés antipuces à action immédiate mais sans aucune rémanence qui existaient depuis longtemps : ils permettent de débarrasser votre chien ou votre chat de toutes les puces qui sont sur lui mais ne le protègent pas par la suite contre une nouvelle infestation.
  • Des comprimés antipuces à action rémanente, c’est-à-dire qu’ils éliminent toutes les puces de votre chien ou chat en 2 heures puis le protègent pendant 1 mois
  • Des comprimés antipuces et anti-tiques pour chien à action rémanente efficace pendant 1 ou même 3 mois selon le produit.

Il suffit donc de faire avaler le comprimé à son animal.

Ce mode d’administration présente de nombreux avantages et a le mérite d’être fiable.

Une fois le comprimé bien avalé, le produit est actif quelques heures plus tard de manière uniforme sur tout le corps.

Avec le comprimé il n’y a plus aucun danger pour les enfants du foyer ni aucun risque de réaction de sensibilité cutanée ni pour vous ni pour votre animal.

90% des chiens prennent les comprimés antiparasitaires spontanément car certains sont appétents.

Il existe des effets secondaires rapportés pour les comprimés antiparasitaires : des troubles digestifs légers et transitoires (vomissements notamment, qui disparaissent en 24h et sont sans gravité) et rarement une apathie (baisse de forme). Si votre animal est sensible et présente ce genre de symptômes n’hésitez pas à contacter votre vétérinaire.